Les actualités du
réseau de coopération
culturelle français
en Belgique
espace pro
Projets et ressources

La coopération éducative et linguistique


La coopération éducative et linguistique vise à :

- La mise en œuvre de programmes communs pour l’apprentissage du français dans le cadre du multilinguisme européen ;

- La promotion de la langue française et des diplômes de certifications des niveaux de français auprès des non-francophones en liaison étroite avec les sept Alliances Françaises de Belgique ;

- L'accompagnement des deux établissements scolaires français ;

- L’appui aux Alliances françaises en Belgique ;

- Le soutien du fonds documentaire pédagogique à Gand (ouvert à tous) : le Frans Documentatie centrum voor Vlaanderen.


Accords de coopération


Accords de coopération France-Flandre


Le 29 mai 2017, un Mémorandum a été signé entre Madame Claude-France Arnould, Ambassadeur de France en Belgique et Madame Hilde Crevits, Ministre flamande de l’Education et Vice-Ministre Présidente du Gouvernement flamand.

Dans le cadre de ce Mémorandum, l’Ambassade de France en Belgique et le Département flamand de l’Enseignement et de la Formation se sont engagés à coopérer dans les domaines suivants :
- l’enseignement général et professionnel ;
- l’enseignement de la langue française-la culture dans le domaine éducatif ;
- l’audiovisuel et les nouvelles technologies de l’information dans le cadre scolaire.

Ce Mémorandum a donné lieu à un accord transfrontalier, signé le 27 août 2018, entre le Ministère flamand de l’Education et l’Académie de Lille.

Concrètement, des professeurs des écoles français accompagnent des instituteurs flamands dans leurs classes en Flandre, tandis que des instituteurs flamands apportent leur soutien aux professeurs des écoles français dans leurs classes en France.

L’accord prévoit également une coopération en termes d’échanges d’informations et de communication par les réseaux sociaux. Il propose enfin des actions communes pour encourager les échanges transfrontaliers  entre les établissements scolaires des deux pays.

Les objectifs de l‘accord transfrontalier sont les suivants :
- développer le nombre et la qualité des partenariats scolaires transfrontaliers ;
- coopérer dans le domaine de la formation des personnels éducatifs, notamment en favorisant et en
facilitant leur mobilité transfrontalière, à tous les niveaux d’éducation et de formation ;
- développer les apprentissages intégrant contenu et langue du partenaire – français ou néerlandais
– dès l’école primaire;
- développer le nombre et la qualité des mobilités transfrontalières d’élèves, accompagnées et
apprenantes, dès l’école primaire.

Accord de coopération France-Belgique de l’Est


Le 17 décembre 2018, une convention a été signée entre l’Ambassade de France en Belgique, le Ministère de l’Education et de la Recherche scientifique de Belgique de l’Est et l’Alliance Française de Bruxelles-Europe.

Cette convention encadre un programme de certifications de niveaux en langue française pour tous les élèves germanophones des établissements scolaires et des Centres de formation (élèves en apprentissage).

Mis en place pour la première fois avec succès, ce dispositif d’envergure a permis à près de 1800 élèves de disposer en 2019 d’une reconnaissance internationale de leur niveau de français, grâce au « DELF Prim »  et au « Delf scolaire ».

Cette coopération en matière de certifications avec le gouvernement et les établissements scolaires de la Belgique de l'Est s’accompagne d’une formation au DELF pour les professeurs dans les établissements scolaires, menée par l’Alliance Française Bruxelles-Europe.

Le Programme de travail portant sur la formation initiale et continue, les manifestations à caractère culturel, les ressources éducatives en ligne, mais aussi la participation aux concours scolaires a été reconduit pour trois ans, le 17 décembre 2018. 

Des manifestations à caractère culturel sont prévues dans ce cadre, notamment avec les activités culturelles proposées par l’ambassade (par exemple Improphonies, le spectacle d’improvisation francophone), qui peuvent être intégrées dans le programme Kultur macht Schule et subventionnées par la Communauté germanophone.
 

Formations dans le domaine de l’énergie : quelles coopérations pour répondre aux enjeux de demain ?


Lutte contre le changement climatique et transition énergétique sont au cœur des préoccupations en Europe. Ces dernières années, l’Union européenne et ses Etats membres ont largement investit dans des programmes de soutien aux formations visant à accompagner la transition énergétique et à assurer sécurité et souveraineté énergétique. Les types de formations dans le domaine de l’énergie sont nombreuses (cursus professionnalisants en deux ou trois ans, Masters universitaires, diplômes d’ingénieur), à l’image de la diversité des emplois à la clef : maintenance des systèmes, génie thermique et climatique, conception et direction de projet, conseil et management dans l’éolien, photovoltaïque, nucléaire, géothermie. 

Partant du constat qu’il est nécessaire d’apporter une réponse commune aux enjeux de formation sur ces questions globales, les Ambassades de France en Belgique et en Suisse, les Instituts français du Luxembourg et des Pays-Bas ont organisé le 23 février 2022 un webinaire sur les opportunités de coopérations pour les formations dans le domaine de l'énergie. Cette rencontre s’adressait aux responsables de relations internationales, responsables de formations, et toute personne responsable des partenariats et de la coopération entre établissements dans ce domaine, au sein des facultés et différents services des établissements d’enseignement supérieur.
Retrouvez la vidéo du webinaire en français (lien hypertexte) et en anglais (lien hypertexte).
Vous souhaitez monter un partenariat universitaire franco-belge ?
  • Contacter pour identifier des partenaires ou des opportunités de financements.
  • Consulter notre offre de bourses pour la mise en place de partenariats entre établissements d’enseignement supérieur français et belges : cliquez-ici.
PROGRAMME
Message d’introduction
o   Maël LE BAIL, Attaché de coopération scientifique et universitaire, Ambassade de France en Belgique
 
Panoramas institutionnels des études dans le domaine de l’énergie et sources de financement mobilisables
-          Panorama institutionnel des études dans le domaine de l’énergie en France
o   Alexis MICHEL, Président de la commission international et développement de la Conférence des Directeurs des Ecoles françaises d’Ingénieurs  
o   Stéphane LAUWICK, Directeur général de l’Assemblée des directeurs d’IUT (ADIUT)  
 
-          Panorama institutionnel des études dans le domaine de l’énergie en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et aux Pays-Bas
o   Pour la Suisse, Renaud LALLEMENT, Conseiller de Coopération et d’Action culturelle, Ambassade de France en Suisse et au Liechtenstein
o   Pour le Luxembourg, Marina DANIEL, Attachée de coopération, Institut français du Luxembourg
o   Pour les Pays-Bas, Landry CHARRIER, Attaché de coopération scientifique et universitaire, Institut français des Pays-Bas  
o   Pour la Belgique, Charlotte VENEMA, Chargée de mission universitaire, Ambassade de France en Belgique
 
-          Présentation des sources de financement mobilisables  
o   Sabria BOUDINAR, Responsable Animation du réseau des Espaces Campus France
o   Charlotte VENEMA, Chargée de mission universitaire, Ambassade de France en Belgique
 
Outils et réseaux qui ouvrent de nouvelles perspectives de collaborations
-          Le programme Erasmus + et les Blended Intensive Programmes (BIP
o   Elise MEERBURG, Coordinatrice de la formation pour le Projet CAPTURE à l’Université de Gand – représentante de l’Université européenne ENLIGHT
 
-          Des réseaux et initiatives qui ouvrent des perspectives de collaborations, notamment en termes de diplômes conjoints :
o   Prof. Philippe VANHEEGHE, Ecole Centrale Lille au nom du Collège franco-belge des sciences de l’ingénieur 
o   Prof. Jean-Marc SCHLENKER, Doyen de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication à l’Université du Luxembourg  
o   Prof. Betty SEMAIL, Prof. Christophe LETHIEN, Groupe de recherche « COMASYS - Continuum de l’énergie », Université de Lille
 
-          Formations en énergie et l’enjeu de la professionnalisation 
o   Anne-Michèle JANSSEN, Directrice de l’Ecole d’Ingénieur HELMo Gramme
o   Prof. Bruno RENOU, Directeur du département Génie Energétique INSA de Rouen   
Ce webinaire bilingue (français/néerlandais) poursuivait différents objectifs :
  • Permettre de rencontrer de nouveaux partenaires en France, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Suisse.
  • Présenter :
    • le cadre institutionnel des formations dans le domaine de l’énergie (notamment en ingénierie) ;
    • des exemples de collaborations existantes et des opportunités de coopération ;
    • les sources de financements mobilisables.