Les actualités du
réseau de coopération
culturelle français
en Belgique
espace pro
Projets et ressources
Education
du

01


février


- 2021 -
au

21


février


- 2021 -

Succès du salon virtuel des études en France, qui reste ouvert jusqu'au 21 février

Parcoursup, réforme du baccalauréat, pandémie, trois bonnes raisons de mobiliser les établissements français d'enseignement supérieur pour qu'ils informent les élèves, leur famille et les étudiants sur les opportunités de poursuite d'études en France


Depuis 2015, l'ambassade de France en Belgique organise en partenariat avec le lycée français Jean Monnet un salon afin d’informer les lycéens et leur famille sur les poursuites d'études post-Bac en France. Dans le contexte de la crise sanitaire, organiser cet événement en présentiel n'était pas envisageable. Il était pourtant essentiel de permettre aux élèves de rencontrer des établissements français afin que ceux-ci puissent expliquer leurs procédures de recrutement et rassurer les élèves et leur parent dans le contexte de la pandémie et de la réforme du baccalauréat. 

Les ambassades de France en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Allemagne, ainsi que les lycées français Jean Monnet en Belgique, Van Gogh aux Pays-Bas et Vauban au Luxembourg et l’agence Campus France ont donc été décidé d'organiser un salon virtuel des études en France les 15 et 16 janvier 2021. Quatre-vingt-huit établissements français d’enseignement supérieur  (EDHEC, Centrale Supélec, Sciences Po, les universités Aix-Marseille, Paris Saclay, de Lille, etc) couvrant toutes les disciplines y ont participé pour présenter leurs formations (niveau post-BAC et Master).

Ce fort niveau de participation a largement contribué au succès de l'événement qui a rassemblé un large public, avec près de 1900 visiteurs à la clôture du salon le samedi 16 janvier. Le public était essentiellement composé d'élèves (réseau AEFE, écoles à programme français de la zone BENELUX et d’Allemagne, écoles européennes et lycées nationaux) mais aussi d'un public étudiant issu des universités belges, luxembourgeoises, néerlandaises et allemandes.  

Ce salon virtuel a été un rendez-vous essentiel pour les élèves des lycées français qui ont pu s'informer sur les formations et affiner leur choix d'orientation avant l'ouverture de Parcoursup. Les élèves français et européens souhaitant intégrer l’enseignement supérieur français dès la 1ère année d’une formation de niveau licence doivent candidater via cette plateforme pour postuler à la plupart des formations proposées par les établissements d’enseignement supérieur. Les candidats ont jusqu'au 11 mars pour s'inscrire et formuler leurs vœux. 

Bonne nouvelle, le salon virtuel des études en France reste ouvert jusqu’au 21 février à l’adresse suivante : https://salondesetudesenfrance-benelux-de.eu/. Les interactions entre les établissements et les visiteurs peuvent donc se poursuivre par messagerie directe ou courriel.   

Le salon virtuel a aussi constitué un outil très précieux pour promouvoir les études en France auprès du public étudiants. La France à l'instar d'autres grands pays européens s'est fixée des objectifs ambitieux en la matière avec une cible de 500 000 étudiants étrangers en mobilité entrante d’ici à 2027.